Pourquoi l'AFOCO Le constat Toute fabrication industrielle génère, à plus ou moins grande échelle, des co-produits non souhaités, à l'occasion même de la fabrication du produit principal visé. Il est aujourd'hui impératif de recycler ces co-produits qu'il n'est plus possible de mettre en dépôt tant par manque d'espace que par souci de protection de l'environnement et de prévention de tout risque. Il s'agit d'un métier de spécialistes exercé en France par des entreprises expérimentées et responsables à même d'apporter les solutions appropriées. L'objectif : Promouvoir par une action coordonnée l'utilisation de tous les co-produits industriels après leur avoir fait subir le traitement adapté permettant : d'éviter toute pollution de l'air, de l'eau et, en général de la qualité de la vie, de proscrire toute décharge de matériaux inutiles, qu'ils soient sources de nuisance ou, simplement, rendent i indisponibles des espaces utilisables à d'autres fins, de sauvegarder les matières première issues de ressources naturelles en leur substituant des matériaux recyclés de qualités et de performances similaires, d'économiser l'énergie en mettant à disposition des matériaux ne nécessitant plus de traitement thermique. Les moyens Les adhérents d'AFOCO se sont engagés formellement à mettre en place les moyens matériels et humains nécessaires à la réalisation des objectifs, tels qu'ils sont énoncés dans la Charte-Qualité . Histoire à partir de 1990 Prise de conscience d'un certain nombre d'opérateurs du besoin de s'affirmer en tant que tels et d'aborder les problèmes qualitatifs, économiques, normatifs et environnementaux de façon distincte des industriels à l'origine des co-produits. septembre 1995 Fondation d'AFOCO à Thionville par 4 des principaux opérateurs français. 1995/1998 Expansion rapide de l'Association qui, en 1998, compte 9 adhérents représentant une part prépondérante du traitement des laitiers et scories en France. mars 1998 Organisation par AFOCO de la 1ère Conférence Européenne sur les laitiers à Marseille. Grand succès français et international avec 37 pays représentés d'Europe, mais aussi d'Amérique du Nord (USA, Canada), d'Afrique du Sud, d'Australie, du Moyen-Orient. L'Industrie et l'Administration française étaient présentes au plus haut niveau. Cette manifestation a mis en lumière les enjeux dans le domaine des co-produits, bien au-delà du problème des laitiers sidérurgiques, ceux-ci restant toutefois prépondérants en volume. La Conférence de Marseille a été directement à l'origine de la création d'EUROSLAG, dans laquelle AFOCO a joué un rôle déterminant. A ce jour, AFOCO est présent dans les organes dirigeants d'EUROSLAG et dans les commissions techniques. novembre 2000 Deuxième Conférence Européenne organisée par EUROSLAG à Duisburg (Allemagne), qui a vu la consolidation de l'action de cet organisme vis-à-vis des instances européennes. novembre 2002 Troisième Conférence Européenne à Nottingham (Angleterre). Confrontation avec les expériences américaines. En France, démarrage de l'action régionale avec la Journée AFOCO dans le Nord Pas-de-Calais (Valenciennes) qui a réuni, sous le parrainage du Ministre de l' Équipement, les principales autorités régionales et de très nombreuses entreprises. novembre 2003 Poursuite de l'action régionale avec la Journée Ile-de-France à Paris. décembre 2004 Manifestation en Lorraine, élargie aux régions frontalières de Sarre, Luxembourg et Belgique sur le thème du bilan de 100 ans d'utilisation de co-produits et l'ouverture sur l'avenir. juin 2005 Quatrième Conférence Européenne à Oulu en Finlande. Depuis le 01 janvier 2004 AFOCO regroupe 15 membres représentant la très grande majorité des sociétés en charge du traitement des co-produits industriels en France. Charte qualité La Charte-Qualité définit clairement le cadre dans lequel les Adhérents s'engagent à exercer leur activité. Elle constitue un recueil de consignes précises dont l'application par les membres est vérifiée par un organisme interne garant de l'éthique. En signant la Charte-Qualité de l'Association, tous les membres se sont engagés formellement à l'égard : des producteurs de co-produits à prendre en charge les co-produits inéluctables sur les lieux mêmes de leur production, dans le respect absolu des règles de sécurité et de protection de l'environnement, autorisant les industriels à se consacrer pleinement à leurs fabrications essentielles. Les Opérateurs, adhérents d'AFOCO, ont tous une longue pratique du travail en usine dans la stricte application des règlements et usages en vigueur. des prescripteurs et des utilisateurs : à garantir la livraison de produits recyclés selon des processus industriels contrôlés répondant parfaitement aux normes ainsi qu'aux spécifications générales et particulières. Les adhérents d'AFOCO utilisent des matériels modernes et performants, appliquent des procédures rigoureuses et entendent collaborer activement au développement technologique et à l'élaboration des nouvelles normes. de la collectivité : à mettre à disposition des produits de substitution propres et de qualité permettant de protéger l'environnement et d'économiser nos ressources naturelles et énergétiques. A partir de produits résiduels, les adhérents d'AFOCO restituent des matériaux propres dont les performances sont équivalentes, voire supérieures, à celles des matériaux naturels. Comment adhérer : " pour être admis à titre de membre actif , il faut exercer l'activité d'entreprise spécialisée dans le traitement , le recyclage et la valorisation des co-produits industriels ( article 3 des statuts) Des membres associés et correspondants peuvent être admis. Les formulaires de demande d'adhésion sont disponibles au siège. Les demandes sont soumises au conseil d'Administration qui statue sur la base des critères exigés. Euroslag Depuis plusieurs années déjà existait un Groupe de Travail européen qui se réunissait plusieurs fois par an à DUTSBRUG (Allemagne) dont la vocation était essentiellement technique, avec notamment l'objectif de suivre de près, et si possible d'influencer, la rédaction des Normes européennes concernant les laitiers et scories. Ayant déjà effectué un travail considérable dans son domaine, il lui manquait toutefois la composante «politique» de promotion de l'image des laitiers et scories qu'il convenait dorénavant de projeter simultanément dans tout l'espace européen tant à l'égard des Administrations et des entreprises utilisatrices que face à l'opinion publique. Une commission ad hoc fut créée, à laquelle participaient pour la France AFOCO et le C.T.P.L. sur un plan d'égalité, dont le travail aboutit en janvier 2000 à la signature d'un accord entérinant la création d'EUROSLAG EUROSLAG est une organisation de producteurs et d'opérateurs de laitiers et scories produits par l'industrie de l'acier, engagés dans le développement de leur utilisation en Europe en leur donnant la meilleure valeur ajoutée. Cet objet peut être étendu à d'autres coproduits de l'industrie sidérurgique ». On peut noter que les adhérents d'EUROSLAG n'ont pas souhaité, pour le moment, étendre l'objet de l'Association à d'autres co-produits des industries de base, contrairement à AFOCO qui n'exclut pas de s'intéresser à d'autres co-produits industriels susceptibles de recyclage. L’organisation d’ Euroslag est composée : D’un président (Chairmann) élu pour trois ans, Un conseil de trois membres de nationalités différentes, L'Assemblée Générale des membres qui contrôle et oriente le travail du Président et des Groupes de Travail et peut être amenée à voter selon un processus où la France dispose de 9 voix sur un total de 66,et, Quatre groupes de travail : Ciments et liants, Matériaux de construction et routiers, Produits pour l’agriculture, et Communication